Virée Péronnaise ou les guerriers de la pluie

 

Total (252 kms)

Soissons, Blérancourt, Lassigny, Péronne, Bray sur Somme, Roye, Noyon, Soissons

Participants : La Balafre, Vivie Top, Tassin, La Voltige, Nono, Dark Angel, Mat 180, La Béquille, La Vidange, Sophie, Patrick, Jérôme, Gérald, Schwartzy, Moonwalk,

Rejoints par Tophe GP 2Temps (137 kms) puis Léon (52 kms).

Bienvenu dans la troupe à  Gérald.

Passage des 12000 kms avec le Urban’s Cambrousse pour Nono, des 10000 kms pour la Vidange, des 4000kms pour Moonwalk et des 1000 kms pour Jérôme.

Malgré de nombreuses annulations pour temps incertain, c’est à 15,16 puis 17 que nous roulons lors cette virée.

Départ 10 heures et arrivée in extrémiste de Nono et Aurore pour notre plus grande surprise et satisfaction, car à la base ils ne devaient pas être parmi nous pour cause de flotte.

C’est parti. Quelques 20 kms plus loin 1er délestage du Vmax de Nono qui envoie volé non pas sa dulcinée mais l’antivol qui manque d’atterrir sur la gueule de la vidange et Sophie. Sophie fait preuve de toute sa prestance de ramasseuse de balle de Rolland Garros et récupère l’objet afin de le rendre plus tard à son proprio.

1er arrêt à Lassigny où nous attend Tophe GP 2temps avec des binouzes. La reprise du trajet se fait sous une averse de quelques minutes et la halte suivante à lieue à « La Péronnaise », restau bien sympa que nous a conseillé Lolo Pinpon et dont Maria la Taulière ainsi que toute sa famille, nous accueillent royalement avec un menu battant toute concurrence sur le choix et le rapport qualité prix, plus un rabe en prime de frites fraiches et d’un plat de carbonade.

Arrivée de notre Léon national pour le café et c’est après des adieux déchirants de notre Mama Portugaise souhaitant poursuivre la route avec nous, que nous repartons pour aller fueler non loin de là.

C’est là que nous vivons l’épisode 2 de la saison 8. Nouveau délestage du VMax, mais cette fois de son carburant. Nono sur un merdage de béquille couche sa bête réservoir ouvert. Moi je dis qu’il faut vraiment que Macron baisse le prix de l’essence car à ce rythme là Nono va finir à poil J.

A peine sorti de la station-service que crac crac badaboum coucou c’est moi j’arrive … arrêt d’urgence, pneu neuf et route mouillée… la Guzzi et Vivie les quatre fers en l’air, moi la gueule sur le bitume et les côtes sur le rebord du trottoir (ma mauvaise foi vous dirait que c’est juste pour que Nono se sente moins seul dans son comptage de points sur la virée, mais bon sur ce coup là il a pris un peu d’avance J).  Petit bricolage improvisé par Mat 180, la Guzzi ainsi que ses passagers peuvent poursuivre la route (malgré une nouvelle averse et des bourrasques de vent). C’est drivés par Léon le long des marais de la somme que nous découvrons de superbes paysages verdoyants.

L’arrêt suivant se fait dans un bar de Bray sur Somme où Tassin nous fait une démo. de bookmaker en misant un cheval sur une course dont il anime le commentaire (pour le bonheur de tous) et dont il pense avoir joué le numéro de date de naissance d’Anne Marie, qui finalement arrive 3eme malgré le fait que la date choisie n’était pas celle de son épousaille. MDR.

Après avoir donné son billet gagnant afin d’alimenter le réservoir de bonbons d’un gamin du coin, l’heure du retour est venue. Sortie de village, les bleus en embuscade planqués dans l'abri de bus avec leurs jumelles. Léon file directement vers ses quartiers et après un demi-tour organisé par Jojo à un rond-point, Tophe GP 2T en fait de même arrivé à Roye.

La suite se fait en mode éclaté à partir de Noyon et chacun rentre chez lui en suivant le trajet qu’il souhaite.

Bol d’or de la virée comme vous l’avez deviné revient à notre Nono, malgré mes efforts afin de lui subtilisé …

Pink Panther à Sophie qui pour sa deuxième venue a brillé dans son ramassage d’objet trouvé en bord de route.

 

Encore un bon moment passé ensemble et vivement le prochain…

Prochain départ mercredi 8 mai.

 

Bises à tous.