Virée du 11 aout 2012

 

Paris : passage devant les grands monuments et restau. Jamponais

(250 kms)

Halte : pause bières station carrefour La Courneuve, La Bastille.

Motos présentes :

-         Moto Guzzi 1100 Califormia « Jackal » (Did.)

-         Yamaha 900 Twin TDM (Tassin)

-         Honda 600 RR (Doudou)

Participants : Did., Vivie, Tassin, Anne Marie, Doudou

BBQ chaudron le soir avec en plus : Armelle, Nadège et Nico.

 

 

Départ lors d’une matinée ensoleillée suite à l’arrivée de Doudou en panne d’oreiller, équipé tel un coureur de grands prix (bottes, combi cuir etc). L’histoire vous dira pourquoi, il n’a pas fini d’en chier.  La date de cette virée fut choisie, du fait que lors de la première quinzaine d’aout il n’y a personne dans Paris.

Direction N2 avec une halte pour mettre du fuel à La Courneuve et vidage de qqes canettes et cookies que Vivie a pris soin de mettre dans le Top case.

Passage par le sacré Cœur, puis au Père Lachaise à la recherche de la tombe de Jim Morrisson que nous découvrons sous la chaleur après qqes kilomètres de marche dans les allées vallonnées du cimetière. Auraient ils déplacé sa tombe pendant la nuit ???

Nouvel arrêt place de la Bastille, rendez vous renommé des motards de la capitale, afin de s’humecter la menteuse une fois de plus, puis Notre  Dame pour un concours de Quasimodo.

Prés de l’opéra, arrêt buffet au restau. japonais « l’ Higuma ».

Après un gavage de nouilles et autres aliments. Horreur pour Tassin (hurlant dans le restau.) qui a vu s’envoler une grande partie de son plat suite à un plantage lors du service. Ainsi j’ai avalé les calamars de Tassin alors qu’il attendait patiemment son plat principal qui était devant moi …

Redémarrage par un passage au Louvre et sa pyramide, puis Tour Eiffel et son champ de Mars, place de la concorde, remontée des Champs Elysées, Arc de Triomphe, direction place de l’Etoile et retour via le périphérique avec un Doudou pressé de rentrer afin de s’extraire d’une combinaison cuir dans laquelle il macéré par une température moyenne de 30°.

Ben vous savez quoi ??? Il nous a avoué que le lendemain il n’avait pas perdu un gramme … Bon c’est vrai que le soir nous avons repris des calories, rejoint par les autres convives, autour du BBQ qu’Anne et Tassin ont organisé.

Chose qui ne devrait plus se reproduire et entrer dans le livre des records. Les hommes (sauf Doudou) ont fait la bouffe pendant que les femmes (avec Doudou) prenaient l’apéro.

L’histoire se termine autour d’un chaudron (ancêtre de la cheminée : sorte de cul de cuve en fonte, coupé, posé sur des jantes, dans laquelle on fait bruler des buches), à pas d’heure à refaire le monde autour des qqes bouteilles...

Cela explique pourquoi certains ont préféré rester coucher sur place …